Accueil

Reportage Web et prix Albert Londres, l'équation impossible?

Version imprimable Suggérer par mail
 Article publié le 19-04-2010 par ANTHEAUME Alice

 


 

A quand un prix Albert Londres pour un reportage Web fait par… un journaliste Web? Aux Etats-Unis, le prix Pulitzer vient d’être décerné pour la première fois à un article de 100.000 signes (16 fois la longueur de l’article que vous êtes en train de lire) publié sur un site Internet. Le prix Albert Londres 2010, remis le 3 mai prochain, suivra-t-il l’exemple?

 

«Les candidats doivent être francophones et avoir 40 ans au plus», indique le règlement du prix Albert Londres. «Seules les qualités d’écriture et d’enquête sont appréciées.» A priori, rien n’empêcherait donc un reportage du Web de se faire sa place au soleil. D’autant que Patrick de Saint-Exupéry, l’un des jurés du prix, lui-même Albert Londres 1991 pour un reportage sur la guerre au Libéria, me l’assure: «Le prix Albert Londres récompense un texte ou une vidéo. Que le texte soit sur le Web ou imprimé est une question de robinet, mais ce n’est pas cela qui importe. Ce qui compte, c’est que le travail journalistique soit de qualité et que le reportage nous plonge dans une histoire.»

 

Crédit image: Flickr/CC/ Adulau

 

>> Lire la suite sur Work In Progress >>

Commentaires
Rechercher
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."



 
< Précédent